Détails d’un compte

Les informations détaillées liées à chaque compte d’hébergement sont centralisées dans un format convivial.

Note : Le terme « V2 » signifie « Version 2 ».

Note : Le glossaire de PlanetHoster contient  des explications sur de multiples sujets et peut être consulté pour clarifier certains termes.

Prérequis

Saisissez dans votre navigateur web l’adresse suivante : https://my.planethoster.com.

Note : Il arrive qu’une fenêtre pop-up soit bloquée. Si un message du type « Pop-up bloquée » s’affiche, fermez le bloqueur de fenêtres pop-up. Consultez l’article Autoriser les fenêtres contextuelles (pop-ups).

Accès aux détails du compte

Dirigez-vous sur MES SERVICES > Gestion de l’hébergement Gestion d’hébergement.

  1. Cliquez sur le compte dont vous désirez voir les détails :
  1. Ce faisant, les détails du compte sont affichés :

Il est à noter que le contenu de l’interface varie en fonction de la plateforme. Ainsi, pour une plateforme cPanel, contrairement à N0C, le bouton Migrer vers N0C est affiché.

Dans les lignes qui suivent, nous allons expliquer la signification de chacune des informations affichées, de même que les commandes qu’il est possible d’effectuer avec cette interface.

Informations du compte

En haut à gauche, nous retrouvons les Informations du compte :

Information du compteSignification
Domaine principalNom de domaine principal du compte d’hébergement.
StatutIndique si le compte d’hébergement est actif ou suspendu.
Date de créationDate à laquelle le compte d’hébergement a été créé.
Type World ou HybridCloud.
PlateformeN0C ou cPanel.
Serveur webApache ou LiteSpeed.
Adresse IPAdresse IP du serveur.
Centre de donnéesPays où sont situés les serveurs d’hébergement.
DNSLes trois noms de serveurs DNS de PlanetHoster pour le service The World avec N0C (ou les serveurs de cPanel, selon le cas).

Gestion DNS

Une icône appelée Gestion DNS qui a la forme d’un engrenage orange est située en bas à droite des Informations du compte :

Elle donne accès à l’écran Gestion DNS :

Génération d’une URL temporaire

L’outil URL temporaire est conçu pour vous faciliter la tâche et augmenter votre productivité.

Comme son nom l’indique, cette solution vous permet de créer une adresse temporaire dans le but de tester un site web avant de sa mise en production ou en attendant la propagation DNS suite à l’activation de votre nom de domaine.

  1. Cliquez sur le bouton Générer. L’ URL temporaire sera alors générée et affichée. Aucune action supplémentaire ne sera requise :
  1. Vous pouvez toujours la Supprimer en utilisant le bouton :

Il est possible de tester immédiatement votre hébergement dans votre navigateur avec l’URL temporaire. L’URL temporaire est destinée à des fins de tests seulement pour votre page d’accueil. Elle n’est pas conçue pour servir d’URL permanente.

Il est possible que les sous-pages des CMS comme WordPress vous redirigent vers le nom de domaine principal. Afin d’éviter cela, nous vous conseillons plutôt de modifier le fichier hosts en attendant de passer votre site en production au niveau des DNS. Voici un guide vous expliquant comment faire : Comment modifier votre fichier local hosts.

Vérification de la santé de votre zone DNS

En cliquant sur le bouton nslookup en haut à gauche, vous serez redirigé vers un outil gratuit (DNS Zone) qui permet de vérifier la santé de la zone DNS :

Veuillez vous référer à l’article NS-Lookup, qui explique l’emploi de cet outil.

Vérification d’appartenance du domaine à Whois

En cliquant sur le bouton whois en haut à gauche, vous serez redirigé vers un outil gratuit permettant de confirmer que votre nom de domaine fait bel et bien partie de la base de données Whois :

En se servant de l’interface suivant, il suffit de taper le nom de domaine dans le champ Whois, de valider le reCAPTCHA en cochant la case Je ne suis pas un robot et d’appuyer sur la touche Entrée de votre clavier :

Ce faisant, un message confirmant que votre domaine n’est pas disponible confirme qu’il fait bel et bien partie de la base de données Whois.

Ressources

En bas de l’interface à gauche, les Ressources sont affichées :

RessourcesSignification
CPUNombre de cores du microprocesseur alloués au compte d’hébergement.
MémoireRAM en GB allouée au compte d’hébergement.
I/OVitesse d’accès au disque dur. Nombre d’opérations d’I/O, mesurées en MB/s (lors de l’exécution d’une combinaison de tests de lecture et d’écriture) allouées au comte d’hébergement.
Espace disqueEspace disque utilisé en kB pour stocker les fichiers, bases de données, courriels, etc. sur le compte.

La modification des ressources du compte se fait dans une fenêtre accessible en cliquant sur le bouton Modifier les ressources. Par la suite, il suffit de procéder comme expliqué dans l’article Aperçu et gestion des ressources partagées.

Informations de connexion

Ces informations sont à droite de l’écran :

Information de connexionSignification
UtilisateurLe nom d’utilisateur.
Icône « Copier le mot de passe »En cliquant sur cette icône, on garde en mémoire le mot de passe pour se connecter au compte d’hébergement; il peut être recopié par la suite.
ConnexionSi la plateforme est un N0C, le bouton N0C permet d’accéder directement au panneau de contrôle MG.
Autrement, les boutons cPanel, Backups et SiteBuilder permettent de se connecter aux interfaces désirées.

Accès sFTP/SSH

Ces informations sont en bas et à droite de l’écran :

Accès sFTP/SSHSignification
Nom du serveurNom du serveur d’hébergement du compte.
Nom d’utilisateurNom d’utilisateur à employer pour une connexion en sFTP ou en SSH.
Copier le mot de passeEn cliquant sur cette icône, on garde en mémoire le mot de passe pour se connecter à distance au compte d’hébergement; il peut être recopié par la suite.
PortCette information varie en fonction du type d’hébergement dont vous disposez : 5022 pour les plans World et 2908 pour les serveurs HybridCloud.
ConnexionLe bouton SSH est utilisé sur Mac et sert à accéder au terminal . Il suffit de répondre à l’invite de commande pour le faire.

Actions

Il est possible de faire des actions précises pour le compte d’hébergement au moyen de boutons d’actions et d’icônes contextuels.

Gestion du domaine

Une icône appelée Gérer mon domaine a la forme d’un engrenage orange et est située en haut à gauche de l’écran :

Elle donne accès à l’écran Infos du domaine :

Suspension ou activation d’un compte d’hébergement

Vous pouvez si vous le désirez suspendre le compte d’hébergement en cliquant sur le bouton Suspendre ou, s’il est suspendu, l’activer en cliquant sur le bouton Activer.

Par la suite, il suffit de procéder comme expliqué dans l’article Suspension de comptes et activation de comptes suspendus.

Suppression d’un compte d’hébergement actif

Attention! La suppression d’un compte d’hébergement est définitive. Toutes les données du compte seront supprimées.

La suppression d’un compte d’hébergement actif se fait en cliquant sur le bouton Supprimer.

Migration d’une plateforme d’hébergement cPanel vers N0C

La migration d’une plateforme d’hébergement cPanel sur N0C se fait en cliquant sur le bouton Migrer vers N0C et en confirmant la migration à l’invite de commande :

Changement du mot de passe de connexion au compte d’hébergement

Le changement de mot de passe de connexion au compte d’hébergement se fait ainsi :

  1. Cliquez sur le bouton Changer le mot de passe :
  1. Utilisez la fenêtre Mot de passe de connexion:
ItemSignification
AMot de passe: champ permettant de saisir le mot de passe.
BIcône permettant d’afficher ou de masquer le mot de passe saisi dans le champ.
CIcône indiquant si le mot de passe est suffisamment sûr (cadenas fermé sur fond vert) ou non (cadenas ouvert sur fond rouge).
DIcône permettant de générer de manière aléatoire un mot de passe sûr.
EIcône permettant de copier le mot de passe. Il est gardé en mémoire et peut être transcrit ailleurs par la fonction « coller » (CTRL + C).
FEnregistrer : bouton permettant d’enregistrer le nouveau mot de passe.
Updated on 3 mai 2022

Was this article helpful?

Related Articles